Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 23:26

 

En même temps qu'Annie fêtait son anniversaire à Gap chez son fils, on a décidé d'en faire autant ici, on a bu le champagne (l'ami Marchin va encore dire que l'on ne pense qu'à ça) et posé pour la traditionnelle photo de groupe.

 

Anniv Anita 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 17:51

 

Deux amies folles et sympathiques, Pao et Caro, l'une biologiste et spécialiste des serpents, compagne depuis près de dix ans de Dano (que l'on aperçoit au fond, derrière son bar), un peu mystique surtout lorsqu'elle a abusé du vin et, la jolie et exubérante Caro, jeune colombienne, compagne de Bart, un grand hollandais très calme et roux qui ne bronzera jamais, un couple antinomique mais solidement équilibré.

 

 

Pao et Caro

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:38

 

Sergio, le MacGyver argentin, est certes un ami mais aussi un guitariste de grand talent. Il a joué avec les plus grands mais la musique n'est pour lui qu'un passe-temps, il n'a pas désiré en faire un métier, pas assez de liberté dit-il. N'empêche qu'il est solicité toutes les semaines par les uns et les autres pour les accompagner lors de concerts à Cordoba.

 

Sergio 1

 

 

Sergio 2

 

 

Et votre serviteur (sans commentaires s'il vous plait)

 

Roberto1

 

 

Roberto 2

 

 

Il me semble que ça fait longtemps qu'on n'a pas dit à Clint Easwood qu'il me ressemblait.

 

Roberto 3

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 00:57

 

Toutes ces photos ont été prises vers deux heures du matin lors de la soirée paella, certains sont plus frais que d'autres.

Alberto, c'est mon compère, un homme d'une très grande bonté, à la retraite, ancien architecte paysagiste, un fou furieux de la fourchette.  Nous avons le même âge, il est né un jour après moi mais comme nous ne connaissons ni l'un, ni l'autre, nos heures de naissance on se dit que nous n'avons peut-être qu'une heure d'écart.

 

Alberto 1

 

 

Alberto 2

 

 

Alberto 3

 

 

Patricia était émue ce soir-là, est-ce le bonheur d'être avec les amis ou le "vin" frippon ?

 

Patricia

 

 

Ricardo, professeur d'aÏkido, est de tous les coups. C'est aussi un furieux de la fourchette.

 

Ricardo

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 03:00

 

Alberto, ce soir au téléphone : Roberto, c'est le jour où je mange de la viande pour suivre mon régime. J'ai acheté un "lomo" mais il est un peu gros alors je viens chez toi pour le faire griller sur la parilla.

Sitôt dit, sitôt fait, je prépare les braises et Alberto coupe le morceau de lomo en tranches épaisses que l'on fait griller au fur et à mesure pour avoir toujours de la viande chaude. Le problème c'est que le bestiau pèse 1,300 kg. Je trouve que ça fait beaucoup.

 

Diner 1

 

 

Nous dînons donc dans le quincho pour ne pas avoir à faire des allers-retours jusqu'à la maison.

 

Diner 2

 

 

À 11 h 00 l'affaire est entendue, Il a dû en manger 800 grs et moi le reste avec une salade de roquette, moutarde de Dijon et piment d'Espelette. Et demain soir c'est "paella"

 

Diner 3

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 23:29

 

À peine arrivé, juste le temps de prendre une douche après une nuit de bus, en avant pour mon premier asado de la saison.

Le comité d'accueil pour la bienvenida : que du beau monde, deux retraités dont votre serviteur, un vétérinaire, deux avocates et un avocat, un acteur, un gars de la presse, un prof de yoga et un navigant de "Aerolineas Argentinas". Les "hippies" n'étaient  pas conviés.

Petite bruine, les rideaux en plastique ont été descendus pour isoler la terrasse et garder la chaleur du feu de bois.

 

La bienvenida 1

 

 

 

Même "Ticia", la voisine avec son petit manteau et son nœud dans les cheveux, est venue, plus attirée par l'odeur de la viande grillée que pour me saluer.

 

La bienvenida 2

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 01:02

 

Une belle journée d'automne, ensoleillée et douce, quelques fleurs tardives aux tendres coloris réveillent le vert des feuillages persistants et le cuivre des feuilles mortes parsemées.

 

Asado d'automne 1

 

 

On ne peut pas y échapper. Pas eu le temps de respirer, c'est dimanche, c'est asado. Ils m'attendaient en embuscade chez Jorge.

 

Asado d'automne 2

 

 

La picada pour patienter, Jorge m'ayant préparé des "mollejas" grillées que j'adore (ris de vache) et puis cette éternelle joie et cette bonne humeur qui m'enchantent.

 

Asado d'automne 3

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 01:29

 

Ce qui a dégoûté Annie c'est le fait que, comme l'année dernière, la charmante jeune femme chargée d'enregistrer mes bagages à Orly m'ait informé que j'étais "déclassé" en business classe. Elle m'a fait une crise de jalousie. Il faut dire que le confort et les repas sont vraiment excellents. Donc tout a bien commencé.

À peine arrivé à Agua de Oro, j'ai été harponné par mes amis Dano et Ricardo qui savaient que j'allais passer devant ma cantine habituelle pour me rendre chez moi. Total je suis arrivé à la maison vers 19h, juste le temps de vider une valise et de retourner dîner avec d'autres copains.

Le coffre est resté toute l'après-midi grand ouvert avec les valises et tout le tremblement.

 

J'arrive 1

 

 

Et je ne vous raconte pas la soirée, aujourd'hui au lever, bobo la tête.

 

J'arrive 2

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 14:44

De la Suisse à l'Argentine, Samuel est-il devenu un vrai gaucho ?

OK ! Je suis prêt pour aller chercher les chevaux et les ramener.

 

Samuel 1

 

 

À tout à l'heure, j'en ai pas pour longtemps.

 

Samuel 2

 

 

En fait il mettra plus de trois heures pour réunir les chevaux dispersés et cachés là-bas au fond du vallon.

 

Samuel 3

 

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 21:57

Il est parti rejoindre son bateau, hâlé, en ce moment il doit poireauter à Miami attendant le vol de Paris. Elle est arrivée, pâle et heureuse de retrouver le soleil. Ils se sont croisés une journée, le temps de raconter.

 

Je l'ai connu studieux... je ne comprends pas tout mais j'essaie...

 

François 1

 

 

perplexe... comment ça marche cette m...

 

François 2

 

 

dubitatif... qu'est ce que je fous avec ce chapeau ridicule la nuit du premier de l'an... et puis ça doit se voir que j'ai trop bu...

 

François 3

 

 

sévère... pourquoi a-t-on commandé de l'eau... je suis sûr qu'ils vont faire la fête dès que je serai parti... et bien, t'as raison Léon, c'est ce qu'on a fait, mais on a trinqué à ta santé. On ne t'oublie pas, à bientôt.

 

François 4

Partager cet article
Repost0