Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 02:47

 

Fondue suisse ou argentine, c'est selon, l'idée est suisse mais les fromages sont argentins. Patricia, notre amie suisse, s'était mis en tête de nous préparer une fondue. Nous avons dû tester plusieurs combinaisons avant de fixer notre choix sur trois fromages avec des proportions précises. Nous pouvions donc inviter quelques amis en profitant d'une journée ensoleillée.

 

Fondue 1

 

 

Fondue 2

 

 

Une belle couleur, une bonne tenue, elle a fait l'unanimité. C'est tout de même le pied de savourer une fondue suisse sous le soleil argentin.

 

Fondue 3

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 02:50

 

Une petite paella réalisée au feu de bois avec les moyens locaux.

 

Paella

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 00:59

 

Les desserts de Martin, chef de la Torgnole Gastronomique sont toujours très originaux et raffinés. Il n'utilise pas d'assiettes mais une grande céramique qu'il vient personnellement décorer devant vous avec ses crèmes diverses et ses fruits.

 

Dessert la Torgnole 1

 

 

Tout est fait maison du feuilleté aux crèmes. Essayez donc de faire des points réguliers allant en rapetissant avec une seringue et de la crème au chocolat.

 

Dessert La Torgnole 2

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 20:52

 

Elle est de nouveau parmi nous. Il y a quinze jours Annie a quitté les frimas pour l'été austral. Elle a donc découvert le rituel du mercredi soir.

 

bienvenida 1

 

 

Le dernier fut un repas froid pour un petit groupe avec champagne pour la bienvenue puis concombre à la grecque…

 

Bienvenida 2

 

 

poivrons gillés, ail, persil et huile d'olive sans oublié le piment d'espelette suivi de l'incontournable terrine de poulet…

 

Bienvenida 3

 

 

puis une quiche lorraine…

 

Bienvenida 4

 

 

et pour terminer des ailerons de poulet froids marinés avec diverses épices et cuits au vin blanc et citron, le plaisir de manger avec les doigts, accompagnés d'un riz au curry.

En ce moment, je donne gratuitement des leçons de conduite à Ricardo (l'homme aux lunettes) et quand il commet certaines erreurs il est contraint de payer une bouteille de vin. Ce jour-là il a décidé d'une offrir une seule, mais une bonne, très bonne même.

Comme vous le voyez on ne manque de rien, nous ne souffrons pas encore de la disette.

 

Bienvenida 5

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 20:39

 

Je me suis fait un petit plaisir, une terrine de poulet aux légumes croquants et oignons confits accompagnée d'un bon Viognier bien frais. Merci "Pearl" pour la recette que j'ai récupérée sur son blog.

 

Petite terrine 1

 

 

C'est pas parce qu'on mange tout seul qu'on va se laisser aller.

 

Petite terrine 2

 

 

Entre deux libations je mange très équilibré, salade de tomates au vinaigre balsamique et terrine sans un poil de graisse. Ce qui me permet de répondre à ce vieux bretteur de Marchin : il n'y a pas que ripaille. Cette fois-ci j'ai réussi ma gelée et depuis j'ai amélioré la terrine et sa présentation.

 

Petite terrine 3

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 19:10

 

Une manière comme une autre de souhaiter à tous Une Bonne Année et pour changer un peu et faire plaisir à mon ami Patrick, dit « le Marrant », je vais vous parler de cuisine.

 

Le mercredi avant les fêtes, j'avais préparé une terrine de viandes sur une recette d'Annie adaptée aux produits que l'on peut trouver ici. Le résultat, pour les uns une réussite, pour moi peut mieux faire. J'ai notamment raté la gelée, si elle ne se tenait pas elle était très goûteuse. Pour les invités, six personnes, un hollandais, une colombienne, un slovaque, une suissesse, une argentine et un français, ce fut un franc succès. La prochaine fois je ferai mieux. Ils ont tout bouffé les salauds, je pensais en avoir pour quelques jours de tranquilité avec des salades diverses, et bien que nenni.

 

 

Terrine

 

 

Ensuite une sauce démarrant comme une bolognaise et se terminant par tout à fait autre chose. Il faudrait lui trouver un nom. Là aussi une réussite, mais la sauce bolognaise au colombo, je la maîtrise bien, ils n'ont rien laissé. Après la picada, 500 grs de spaghettis et quelques bonnes bouteilles, on a eu le temps de refaire le monde.

Dans le saladier, le surplus des viandes pour la terrine que j'ai mixé et incorporé à la bolo.

 

Bolo

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 02:19

 

Dimanche dernier, un petit cochon de lait de 9 kgs pour remercier les amis de m'inviter sans cesse à des asados diaboliques. C'est Annie qui va être envieuse, elle n'aime pas ça, elle adore.

Dix heures trente du matin, l'eau est à 29°, l'air à 30°, moi je ne suis pas un inconditionnel de la piscine mais Jorge, chargé de mener à bien la cuisson de la bête, oui ! D'ailleurs il est en train de s'occuper de faire des braises et ensuite… plouf…et ainsi de suite tout les quarts d'heure.

 

Lechon 1

 

 

À huit heures du matin, en compagnie de mon ami Juan, un vieux boucher criollo (créole, indigène, autochtone, du pays quoi…) nous sommes allés chercher deux lechones, un chacun, commandés la veille à un éleveur de Los Molles à une quinzaine de kms d'ici. Les bêtes, fraîchement assassinées, nous attendaient sagement pendues à un crochet.

Il est 11 h 30, Jorge est à la tâche, vous remarquerez la répartition des braises sous l'animal, tout un art.

 

Lechon 2

 

 

Comme d'habitude picada pour tous, piscine pour les uns, apéro pour les autres et à 13h30 on attaque le monstre

 

Lechon 3

 

 

Chaleur, chaleur, heureusement que nous avons un ventilateur de plafond.

 

Lechon 4

 

 

Il en reste, les plus gourmands dont je fais partie ont attaqué la tête, quel régal, et ensuite tout le monde dans l'eau. Les restes (1,400 kgs) seront au menu des jours à venir et je peux vous affirmer que froid c'est vraiment délicieux. Et mercredi c'est "curry d'agneau" par Patricia, jeudi cocktail à Cordoba dans une entreprise liée à l'art où nos amis peintre et photographe nous ont invités, dimanche… on va s'arrêter là avant que ça ne devienne lassant.

 

Lechon 5

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 03:37

 

Chaque mercredi soir on dîne chez moi, opération table ouverte. Le plus souvent c'est spaghettis bolognaise, d'autres fois c'est selon l'inspiration. Donc hier c'était paella, préparée par Diego. Mercredi prochain c'est curry d'agneau par Patricia. Nous sommes toujours entre trois et huit personnes, bien que, il y a trois semaines, on était une vingtaine, une bande de copains avaient formé deux équipes de foot et décidé ensuite de venir manger à la maison. Sylvana, actuellement célibataire, avis aux amateurs, nous avaient préparé treize douzaines d'empanadas et moi vingt chorizos à la parilla. Vous remarquerez que je suis très discret en ce qui concerne le carburant, parce que là ce n'est vraiment pas sérieux.

 

Paella 1

 

 

En attendant que la paella soit prête on attaque la picada, salade de lentilles, salade de roquette, concombre au yaourth, toasts de camembert et miel passés au four, saucisson, fromage de chèvre fumé et olives, le tout bien arrosé.

 

Paella 3 

 

Un belle et douce nuit qui se terminera vers quatre heures du matin, l'ambiance est comme toujours fort joyeuse. Sergio, qui avait amené sa guitare, a entamé un récital et certains ont évidemment braillé des tangos, sans soucis puisque dans la semaine je n'ai pas de voisins.

 

Paella 2

 

 

La poubelle du petit matin, n'y figure pas la dame jeanne de cinq litres qui, consignée, attend d'être retournée chez l'épicière. La bouteille d'eau c'est pour arroser les plantes.

Et dimanche, pour ne pas perdre le rythme, c'est cochon de lait grillé.

 

Paella 4

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 20:01

 

Le beau temps m'inspire, j'ai déjà fait ce type de salade. Excellente avec un petit blanc fruité.

 

Salade

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 13:44

 

Dimanche, comme l'année dernière, deux anniversaires, celui d'Alberto et le mien. Exactement le même âge.

Onze invités, une grande tablée dressée dans le quincho et un cochon de lait de 7,300 kgs sur la parilla. Presque trois heures de cuisson lente, entrecoupée de plongeons dans la piscine.

En attendant la fin de la cuisson, une copieuse picada avec pour la partie française, taboulé, petite salade de tomates cerises, concombre  au yahourt, mayonnaise, aïoli, olives noires à la grecque, etc... et pour la partie argentine, salami, boudin cru, fromages de chèvre, aubergine en escabèche, salade de roquette et tomates, galettes, différents petits pains toastés etc... le tout accompagné de vin blanc et rouge, champagne et bière artisanale, rien que du banal quoi. Dans la joie et la bonne humeur.

 

Mais voilà, je suis nul ! Définitivement nul ! Un vrai bon à rien. Voici la première photo prise en début de cuisson et puis plus rien, j'ai ensuite totalement oublié d'immortaliser l'évènement. Ce sera pour l'année prochaine.

Il est pas beau mon lechoncito ? Vous l'auriez vu tout doré, ainsi que la tronche rubiconde des invités.

 

Chancho

 

Partager cet article
Repost0