Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 22:52

 

Fin de l'été.

Premier week-end d'automne à La Fontaine Richard (ne cherchez pas, c'est un trou en Eure et Loir) et avant dernier dimanche avant mon retour en Argentine où je fêterai le printemps.

Corvée d'épluchage de pommes destinées à la compote sous un ciel nuageux avec parfois quelques rayons d'un pâle soleil de fin de saison. Et malgré ça elles se marrent…

 

 

Houdan 1

 

 

 

Paysage normand, région de haras. Lui, après des années de compétition, profite d'une retraite bien méritée dans le champ juste en face de la maison.

 

Houdan 2

 

 

La ferme du coin. Sont-elles drôles… « Venez voir ! Y a un gars de la ville »

 

 

Houdan 3

 

 

 

À peine les appelle-t-on qu'ils accourent, curieux et surtout gourmands.

 

 

Houdan 4

 

 

Maman et son petit.

 

Houdan 5

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 11:34

 

 J - 4

 La place des Vosges est une place du Marais dans les 3ème et 4ème arrondissements.

L'ancienne place Royale, rebaptisée place des Vosges en 1800, est avec la place Dauphine la seconde place royale parisienne du XVIIème siècle.

Actuellement elle abrite de nombreuses personnalités du monde artistique et politique dont certains ont tristement défrayés la chronique ces derniers temps.

 

Place des Vosges 1

 

 

L'arcade sud.

 

Place des Vosges 2

 

Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 20:49

 

Au 21bis rue de RIvoli, une vieille échoppe qui a traversé le temps.

 

Paris ballade 9

 

Le peintre André RENOUX (1939-2002) l'avait peinte... sans les motos... une autre époque.

 

andre renoux 07

 

 

"Le Rémouleur", à l'angle de la rue de Jouy et de la rue de Fourcy.

Il s'agit de la copie d'une enseigne datant de 1767 "Au gagne-petit". L'oeuvre originale est conservée au Musée Carnavalet.

L'enseigne indique qu'un rémouleur tenait boutique, en compagnie d'un marchand de vin, si l'on fait référence au verre de vin que le personnage tient dans sa main gauche.

 

Paris ballade 10

 

C'est un des plus anciens bas-relief en pierre de Paris. A l'origine, il était peint et situé à l'angle de la rue de l'Hôtel-de-Ville et de la rue Nonnains d'Hyères. Cet emplacement est maintenant entièrement démoli.

 

Paris ballade 101 

 

Paris Plage fait le plein malgré le temps maussade.

 

Paris ballade 11

 

Paris ballade 12

Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 11:17

L'hôtel Lutétia fut construit en 1910 à l'initiative de Mme Boucicaut, propriétaire du grand magasin le "Bon Marché", ainsi les clients logeaient dans un luxueux établissement tout proche... et n'étaient pas incités à dépenser ailleurs. C'est un hôtel Art Nouveau au cœur du quartier de Saint-Germain-des-Prés.

 

Paris ballade 6

 

 

Paris touristique. L'Arc de triomphe du Carrousel et les jardins des Tuileries attirent les touristes du monde entier.

 

Paris ballade 7

 

 

Le chevet de Notre Dame à la pointe de l'Ile de la Cité. C'est du côté oriental que Notre Dame prend son allure de vaisseau, avec ses haubans tendus et son mât de navire.

 

Paris ballade 8

 

Partager cet article
Repost0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 12:47

Soyons chauvin, Paris plus belle ville du monde.

 

Paris ballade 1

 

 

La pyramide du Louvre, fusion du classique et du contemporain.

 

Paris ballade 2

 

 

Le Louvre et ses guichets.

 

Paris ballade 3

 

 

L'hôtel de ville

 

Paris ballade 4

 

 

L'hôtel de Sens et ses jardins, un des rares vestiges de l'architecture civile du Moyen-Age parisien, Henri IV y logea son ex-femme, la fameuse reine Margot.

 

Paris ballade 5

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 18:05

 

C'est un que endroit que je ne manque jamais lorsque je passe dans la région, l'abbaye des Vaux de Cernay. Un haut lieu cistercien dans un parc de 65ha situé en vallée de Chevreuse dans la forêt domaniale de Rambouilllet.

 

Fondée vers 1118 par Simon de Neauphle qui y appela des moines de Savigny, près d'Avranches, l'abbaye des Vaux de Cernay fut rattachée à l'ordre de Cîteaux en 1147. Elle connut rapidement une grande prospérité et fut à l'origine d'autres abbayes, dont celle de Port Royal à quelques kilomètres.

Elle fut dirigé par des abbés de grande influence, amis et conseillers des Rois de France notamment Thibault de Marly, ami de Saint Louis, décédé en 1247 et canonisé.

Elle atteignit son apogée au milieu du XIIIème siècle mais la guerre de Cent Ans et les ravages des guerres de religion la laissèrent en ruines. Après avoir été restaurée au XVIIème siècle, l'abbaye et ses dépendances furent vendues comme biens nationaux à la Révolution Française, ses bâtiments furent détruits et servirent de carrière.

Elle restera en ruines jusqu'à son rachat à la fin du XIXème siècle par la Baronne De Rothschild qui sauva ce qui reste de l'église et restaura une partie des bâtiments.

Aujourd'hui le domaine abrite un hôtel et un restaurant de prestige dans le cadre d'un parc magnifique. On peut encore y admirer la rosace de l'église et une partie de la nef ainsi que la salle des Moines du XIIIème siècle et sa voûte en ogive.

 

Inutile de vous dire que je n'y ai jamais séjourné, y passer une nuit coûte plus cher qu'un mois de location de ma maison à Agua de Oro et si on y dort, on y dîne. Pour peu que la donzelle qui vous accompagne s'y plaise et décide de prolonger le séjour... alors... c'est qu'elle connaît des trucs vraiment inédits.

 

Jetez un œil sur  le site de l'abbaye, ça en vaut la peine. Quand je pense que, dans une semaine, ma fille se marie dans son village de Seine et Marne, alors qu'il suffisait de me demander, je lui aurais donné l'adresse sans problème.

 

La dernière visite que j'y fis, ce fut il y a un an avec mon ami canadien Yves de Belleval.


 

Les Vaux de Cernay 1

 

 

 

Ce qui reste de l'abbatiale.

 

 

Les Vaux de Cernay 2

 

 

 

Les Vaux de Cernay 3

 

 

 

La salle des moines, vieille de plus de huit siècles, servait certainement de scriptorium, les moines y copiaient des œuvres religieuses.

 

 

Les Vaux de Cernay 4

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 19:43





Le Château de Pinceloup, dans les Yvelines, est une école d'horticulture qui est en particulier chargée de la réinsertion de jeunes délinquants. Belle demeure.



 
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 18:24

Aviez-vous reconnu la coupole des Galeries Lafayette ? Et le Sacré-Coeur vu de la terrasse.



 
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 11:09

C'est une journée bien triste aujourd'hui, bruine et température trop basse à mon goût.

Alors pour changer, pouvez-vous me dire d'où est prise cette photo ?

































































Et ça ! C'est où ça ?
Un indice, c'est pris au même endroit que la précédente.










 
Partager cet article
Repost0
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 15:10







Il ne faisait pas très beau sur le Bassin de la Villette, entre le canal de l'Ourcq et le canal Saint-Martin.
Ici, c'est le 19ème, nous ne sommes pas sur les quais de Seine, la circulation n'y est pas détournée, la promenade le long des quais est aménagée en grands espaces de loisirs pour les adultes et les enfants. Du 21 juillet au 21 août, c'est Paris Plages.





























































Des transats pour la détente, ou la sieste, des terrasses pour s'offrir un rafraîchissement, même des petits pontons avec quelques tables et sièges, relax quoi. 












Paris Plages, c'est aussi du sable, pour le bonheur des petits et des  grands. Le quartier, en pleine réhabilitation, bruisse de la vie active des multiples restaurants qui ont proliférés de chaque coté du Bassin attirant une clientèle de plus en plus nombreuse.








C'était un quartier d'entrepôts, j'y avais des fournisseurs. Dans les rues qui longent le bassin, encombrées de camions stationnés en double file, les embouteillages étaient fréquents, ils ont contribué à la constitution de mon vocabulaire d'automobiliste parisien. Des péniches assuraient encore le transport de certains matériaux, remplacées maintenant par une flottille de bateaux de loisirs de tout genre amarrés aux pontons flottants.





Paris se transforme, Paris vit... comme d'autres capitales. 
Partager cet article
Repost0